mardi 20 mars 2012

Ma visite chez Abercrombie Paris !


La boutique du groupe américain Abercrombie & Fitch, est certe, ouverte depuis mai 2011, pourtant je ne m'y étais jamais rendue jusqu'à présent. Mais avide de nouveautés, je savais que ce jour-là arriverait, il était juste hors de question que je fasse la queue pour rentrer dans une boutique !
Pour ceux et celles qui ne connaissent pas, suivez-moi !
Dès l'entrée, nous sommes accueillie par cinq jeunes hommes au physique avantageux, partant un jean brut et une chemise vichy bleue, rentrée dans le pantalon. Le portail passé, j'ai eu la sensation de pénétrer dans une propriété privée. Après avoir longer un chemin d'une distance d'environ 100mètres je suis enfin arrivée devant la boutique, qui, comme l’entrée, ressemble d'avantage à une vaste demeure. Devant, un jeune homme torse nu, était en train de se faire prendre en photo, avec des clientes à ses bras. Par la suite, j'ai appris que les vendeur, ont un contrat d’intermittent du spectacle. Voilà pourquoi, ils peuvent se permettre, ce qu'aucun vendeurs "classique", n'aurait la possibilité de faire.
A l'intérieur, l’obscurité ajoutée à la musique qui résonne dans les oreilles, ont tendance à nous assourdir. Seul les murs, où les vêtements sont posés, sont éclairés.  J'ai donc fait, ce que tout cliente lambda fait, c'est-à-dire, se précipiter vers ces murs, plus ou moins à l'aveuglette. L'avantage étant de mettre en valeur les produits, et c'est, j'avoue, assez réussi !
Une fois la vue adaptée, j'ai pu profiter pleinement de ce que la boutique nous offre. Installée sur quatre étages,, la collection compte essentiellement des basiques, chacun  en plusieurs exemplaires de couleurs, sept exactement: fushia, vert pomme, bleu, orange, bleu marine, blanc et noir. Quant aux imprimés, vichy, pois, rayures, je n'ai pu voir que des imprimés bi-color, soit blanc et une couleur. Et cela, aussi bien pour la collection femme, que pour celle de l'homme.
Au premier étage, dans un renfoncement, deux énormes fauteuils sont placés face à face. avec, pour décor, des skis en bois, des raquettes de ski, et des fusils installés dans une armoire vitrée... A ce moment-là, je me suis vue plongée dans une série américaine, où la scène se passe dans les Hampton.
Je suis ainsi sortie, assez satisfaite de cette visite...





2 commentaires:

  1. Abercrombie sont les styles de vêtements que j'aime le plus à l'usure. http://www.abercrombiebpascher.com/

    RépondreSupprimer
  2. Anonyme30/1/13

    Vous pouvez également trouver de nombreux jeunes aiment mieux Abercormbie en cliquant ici.

    RépondreSupprimer